Formation

  • Maquette à respecter en Haute Normandie pour valider le DES d’hépato gastroentérologie
  • En connaitre un peu plus sur nos conditions de travail et nos droits: guide sur l’amélioration des conditions de travail réalisé par les internes de médecine générale

Comment ça se passe l’HGE à Rouen en pratique ?

Ou réponse aux principales questions des D4 à la recherche d’une ville pour passer leur internat

 

A Rouen nous sommes actuellement 15 internes d’HGE, 14 filles et 1 garçon…

La maquette doit être constituée de :

-4 stages d’HGE au CHU,

-1 stage d’HGE en périph (Le Havre, Dieppe, Elbeuf ou Evreux), tous situés à moins d’1 heure de voiture de Rouen, et accessible par train pour certains (Le Havre et Dieppe),

-et 3 stages libres, dans les stages fréquemment réalisés le stage de physiologie digestive du Pr Leroi.

-DU de protcologie obligatoire dès l’année 2015

 

Les DESC sont tous accessibles, notamment

-oncologie, il faut juste le dire au début de l’internat car il faut intégrer dans la maquette 1 stage de radiothérapie et 1 stage d’oncologie et donc se mettre d’accord avec l’interne référent d’oncologie digestive sur les semestres à réaliser dans leur service.

-pour le DESC de nutrition le service validant la nutrition, il faut juste s’assurer de trouver un post internat qui valide la nutrition.

-DESC de réanimation médicale

 

Les orientations du service de Rouen :

-oncologie digestive ++

-MICI

-troubles fonctionnels intestinaux

-soins intensifs avec nombreux cas d’hémorragie digestive

-endoscopie digestive

Peu d’hépatologie, notamment pas de transplantation hépatique à Rouen, et pas de PUPH d’hépatologie.

 

Les soins intensifs imposent un pool de garde de spécialité, qui peut être intégré après 6 mois dans le service et un passage de 3 mois dans les soins intensifs. Un chef d’astreinte est joignable en cas de problème ou pour la réalisation d’endoscopie. Le nombre de garde dépend donc du nombre d’interne sur le pool (entre 4 et 8 par mois). En attendant les plus jeunes font des gardes aux urgences (environ 2 par mois).

 

Chaque semestre on passe 3 mois par secteur, les plus vieux choisissent en premier pour valider un passage dans chaque secteur. Les internes d’endoscopie (2 par semestres) remplacent les absences et les repos de garde.

 

Pour l’accessibilité à l’endoscopie, on débute l’endoscopie au cours du stage en périphérie (qui du coup est recommandé plutôt à la fin de l’internat avant de faire son stage d’endoscopie), puis un semestre d’endoscopie partagé avec un autre interne. Possibilité de faire des endoscopies à la volée pendant les gardes, lorsque le travail en salle est calme…

 

Pour la formation théorique, 2 journées par semestre sont consacrées aux journées DES qui sont partagées avec Lille, Caen et Amiens, les internes y présentent des topos physiopathologiques, des controverses et des cas cliniques. Présence de bibliographies hebdomadaires (1 interne présente un cas clinique et 2 autres internes présentent chacun 3 articles sur le même sujet). RCP hebdomadaire, staff cholangite et hépatite tous les 2 mois environs.

 

Pour la disponibilité du post internat, plutôt bonne, 3 postes de CCA et possibilité d’assistanat sur les différents périphs.

Il est bien évidemment possible de réaliser un master 1 et un master 2 à Rouen. http://www.univ-rouen.fr/49873244/0/fiche_UFM__pagelibre/

 

Après pour les questions sur la ville, le mieux c’est de venir visiter…ou à défaut d’aller voir le site de l’office du tourisme http://www.rouentourisme.com/